Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous le JOCON...

par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

Sous le JOCON...

Au premier coup d'oeil, je pense à des roches déchiquetées

avec une vue plongeante sur la grande bleue...

Finalement à bien y regarder, je reconnais les contreforts du JOCON

(Jocou pour les plus jeunes !)

où de belles sucreries (par leur nom) fendent le ciel Drômois

 

"Les SUCETTES de BORNE"

 

Un peu d'histoire:

Ces roches verticales, en forme de lame de couteau

se sont formées en trois étapes

la Sédimentation:

Pendant 135 millions d'années, les sédiments s'accumulent en strates successives au fond de la mer. Les différentes couches donneront des roches plus ou moins solides.

Le soulèvement:

Depuis 65 millions d'années le soulèvement des Alpes arrive insensiblement à fracturer, plisser et charier des roches. Certaines parties sont aujourd'hui redressés.

L'érosion

Encore aujourd'hui, l'érosion n'a épargné que les strates les plus dures. Il ne reste plus que d'étroites barres de calcaire dur. Les marnes tendres ont complètemnt disparues.

 

 

Sous le JOCON...

Dans le département de la Drôme, ce phénomène est assez fréquent,

A Lus on a quelques exemples, certes moins spectaculaires, mais ils existent...

(dans les Gorges des Amayères, à la Jarjatte) et plus bas à LA ROCHETTE (H.A)

Alors un petit tour à BORNE, tout près de LUS s'impose !

Cette belle lame, noyée dans ce bleu bien bleu donne un peu le vertige...

Sous le JOCON...

A l'ouest du Jocon, dans une véritable "salade" de couleurs tendres, où se mèlent les pins sylvestres, les sapins, les érables, les fayards, les cytises, les peupliers, les alisiers, remontent des courants d'air chaud intensement parfumés, qui viennent perturber la fraîcheur diffusée par les derniers névés.

 

Sous le JOCON...

Magnifique sentier d'accés ou le corps entre en raisonnance avec le milieu

 

 

Sous le JOCON...

Dans les éboulis, de petites fougères se nichent entre les pierres...

J'ai vu un vol de papillons qui virevoltaient

dans la lumière rasante qui  réchauffe le sous-bois...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article