Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voilà comment...

Publié le par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

Voilà comment...

Voilà comment s'est terminé l'hiver à LUS...

Une vue exceptionnelle sur les AIGUILLES de la JARJATTE,

avec en premier plan le hameau des Corréardes...

le tout chapeauté par ce magnifique nuage,

et immortalisé pour l'occasion.

 

"Une lumière douce, un silence total... un vrai cadeau !"

Voir les commentaires

"Emotions partagées..."

Publié le par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

"Emotions partagées..."
"Emotions partagées..."

Le livre (175 pages 300 photos) est disponible dans les commerces de LUS,

à l'Office de Tourisme au prix de 30 euros et ou expédié par mes soins

(frais de port 5 euros)

contact christian.wolf@bbox.fr

06.98.28.53.36

Voir les commentaires

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Publié le par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

cliquer sur les photos, pour mieux vivre l'instant...
cliquer sur les photos, pour mieux vivre l'instant...

cliquer sur les photos, pour mieux vivre l'instant...

 

Rendez-vous annuel au Col de la Chante, en cette mi-avril

Sur un paillis d'herbes sèches, tassé par la neige partie depuis peu,

le voyage est tout autre que celui des allées de jardinerie...

tout autre aussi que celui des plate-bande de "Taty Danielle"

Là-haut, à1600 m les pentes du Col exposées sud/sud ouest

offrent le spectacle incontournable qui rythme la vie.

 

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."
"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Au-dessus, sur les crêtes ventées les anémones pulsatilles 

ne sont que duvet rabattu par la bise. Doudoune naturelle d'une rare beauté

dans le contre-jour du soleil levant

Les plus belles, les plus hardies, sont celles qui osent regarder

durant leur cycle annuel de vie, la chaîne du Grand Ferrand à l'OBIOU

là ou le froid est le plus incisif.

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Sur le coup de 13 heures, c'est le bain de soleil

le coeur s'ouvre... le face à face devient prégnant !

Couché dans l'herbe, pour être au plus près des belles, je me laisse envelopper

par cette odeur de terre et d'herbe sèche chauffées

par le soleil d'avril!

La photo faite, allongé sur le dos, le regard se perd dans le bleu d'un ciel de bise !

A cet instant, c'est toute une vie qui défile dans les parfums de cette montagne de LUS

et ça me rend tout simplement heureux.

La promesse une nouvelle fois était tenue, celle d'un dépaysement  incroyable...

 

 

 

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Le matin, au pied de "la Cassa",

dans le petit "biäou" qui chante ses eaux claires sur un lit de pierres ocre-jaune

les herbes sont frigorifiées.et les névés durs comme pierre !

le ton est donné sur la température qu'il fait sur les crêtes !

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Cela va jusqu'au mimétisme du "viaduc des Fauries"

 

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Instant de paix, ici au dessus des Sièzes...

 

Jusqu'au mois de juillet les floraisons vont s'étaler...

 les nivéoles au pied du col de la croix,

les asters au lac du Lauzon

la linaigrette dans le valon des Aiguilles

les sabots de Vénus à Mougious

la Botryche lunaire dans le vallon du Fleyrard

les gentianes aux Laicinettes et au Jocon

la Linaire des Alpes dans les éboulis du Ferrand

les scilles et les orchis au col de la croix

les fritillaires au col des tours et de plate contier

les touffes de silène "fluo" dans le col des Aiguilles

L'astrance majeure dans la Plainie

les rares rhododendrons (qui détestent le calcaire) derrière Pointe Feuillette

et si la chance et de la fête dans les pentes de Garnesier... l'edelweiss !

sans oublier les simples...

pensées, crocus, trolles, narcisses, muguet, populage des marais, hépatique

et j'en oublie!!!!!!!!!!

mais je n'oublie pas de rester figé comme un santon,

devant les mélèzes femelles en fleurs et c'est en ce moment !

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Elles ne se mélangent pas...

Aujourd'hui, chaque variété est à sa place !

la Pulsatille subalpine   (Anémone des Alpes) est plutôt discrête, elle cherche l'abri dans les dolines sous le col de Tournerond

Voilà comment le voyage s'est fait en ce mois d'avril, dans le microcosme Lussois,

trois belles fleurs de passage...........!

 

"Conter fleurette au Col de la Chante..."

Le soleil blanc du matin  est venu donner aux fayards une touche "couleur étain"...

de beaux jeux de lumière vericale changeante au gré des pas

sur l'écorce douce de ce bois bien Lussois.

 

 

Voir les commentaires

En image... en avril !

Publié le par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

En image... en avril !

 

 

De la Linaigrette aux sabots de Vénus,

des lichens aux coupes de bois,

du givre à la neige

des Aiguilles au Rocher Rond

Des levers aux couchers de soleil

Des reflets sur l'eau aux pentes brulées

LUS se décline aux quatre saisons

 

Lus la croix haute

"émotions partagées..."

(aux heures d"ouverture de l'OT... voir le lien)

 

 

 

Voir les commentaires

Discrète et sauvage...

Publié le par ... LUS LA CROIX HAUTE ... "émotions partagées"

Discrète et sauvage...

La vallée du Buëch fleurit progressivement...

Normal, son amplitude passe de 1500 (dans le vallon des Clausis, la source)

à 500 m (à Sisteron où le Buêch rejoint la Durance)

Elle nous cache une belle varité de tulipe sauvage, "la TULIPA SYLVESTRIS"

qui pousse jusqu'à 2000 m

qui dicrètement se planque dans les talus,

à l'abri des pesticides et herbicides qu'elle redoute !

(cette plante est protégée au niveau national)

sa reproduction se fait souvent par séparation des bulbilles, occasionnée par la charrue.

C'est à SAVOURNON que la colonie est la plus dense

Savournon, niché au pied du rocher de l'aigle

où Edouard Herriot disait: "il n'est bon mouton que le mouton de Savournon"

 

Discrète et sauvage...

Dans la foulée, la fritillaire se manifeste...

et c'est un très bon moment de l'année !

Voir les commentaires